L’Ontario a nommé l’honorable David Onley, CM, O.Ont., Maître de Conférence au Département de Science Politique de l’Université de Toronto à Scarborough et 28ème Lieutenant-Gouverneur de l’Ontario, pour diriger l’examen de la loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario (LAPHO).
La LAPHO a pour objectif de rendre l’Ontario accessible aux personnes handicapées d’ici 2025, aidant à construire une société juste où chacun peut apporter ses compétences à notre économie. L’Article 41 de la Loi exige un examen complet de la loi et de son efficacité après quelques années. L’examen comprend la consultation du public, en particulier des personnes handicapées, dans le but de faire des recommandations.
La LAPHO utilise la même définition du handicap que le Code des Droits de la Personne de l’Ontario, qui comprend à la fois les handicaps visibles et non visibles.
Environ 1,85 millions de personnes ont un handicap en Ontario – c’est une personne sur sept ou plus de 15 % de la population et plus de 40 % de ces personnes ont plus de 65 ans. Avec le vieillissement de la population, ce nombre passera, en Ontario, à une personne sur cinq. Plus de la moitié de la population a une connaissance ou un proche ayant un handicap.
David C. Onley est l’ancien Lieutenant-Gouverneur de l’Ontario, ayant servi de 2007 à 2014. Il est maintenant Maître de Conférence et Visiteur de Marque de l’Université de Toronto à Scarborough, où il enseigne deux cours supérieurs de séminaire en Science Politique – La Politique du Handicap et la Fonction Vice-Royale au Canada. Avant sa nomination de Lieutenant-Gouverneur, M. Onley a eu une carrière de 22 ans à CityTV à Toronto, et a été le premier présentateur de nouvelles au Canada avec un handicap visible. M. Onley a été intronisé au Temple de la Renommée de l’Invalidité et a été nommé à l’Ordre du Canada en 2017.

Faits en bref

  • Le deuxième examen de la Loi a été mené par Mayo Moran, Doyen et Vice-Chancelier de Trinity College à l’Université de Toronto, et a été achevé en 2015. Depuis, le gouvernement a mis en œuvre un certain nombre de recommandations de Moran, y compris la nomination d’un Ministre Responsable de l’Accessibilité et de l’élaboration de nouvelles normes d’accessibilité.
  • Avec l’adoption de la Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées, l’Ontario est devenu un chef de file de l’accessibilité, établissant des normes dans des domaines clés de la vie quotidienne et de leur mise en œuvre dans un cadre de délais précis.
  • Des normes d’accessibilité ont été élaborées dans cinq domaines clés de la vie quotidienne : le service à la clientèle, l’information et les communications, l’emploi, les transports et la conception des espaces publics.
  • La Loi sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario comprend des exigences législatives pour un examen exhaustif de l’efficacité de la Loi et des règlementations, tous les trois ans après son dépôt.
  • L’Ontario travaille à élaborer de nouvelles normes d’accessibilité pour les soins de santé et l’éducation afin d’éliminer les obstacles.

Façons de participer :